“Atao Hinnouho souffre d’un trouble anxio-dépressif”. C’est la conclusion du rapport d’analyses effectuées sur le député après ses déclarations sur les actes de violence dont il a été victime. En conférence de presse ce 1er mai 2018, le procureur de la République, Gilbert Togbonon a rendu public ce rapport.

Face aux allégation de violences, le procureur de la république estime que “les déclarations de monsieur Hinnouho Mohamed Taofick sont loins de la réalité”.

Les examens cliniques sur le député n’ont révélé aucune lésion, ni signe de violence particulière. "Il ne peut y avoir de violence physique sans oedème (sans gonflement de tissus) au plan physique,” a déclaré Gilbert Togbonon

Mais, il a été décelé des troubles anxio-dépressifs qui seront traités en psychiatrie. Atao Hinnouho a été transféré depuis ce 30 avril au département psychiatrie du centre national hospitalier universitaire (CNHU-HKM) de Cotonou pour y suivre des soins.

Écrit par

PROVERBES DU JOUR

"Ne te lasse pas de crier ta joie d'être en vie, et tu n'entendras plus d'autres cris."